The Magnolia Story

This eBook includes the full text of the book plus

You are here: Home - Books - Paroles d'un enfant du Bwiti : Les enseignements d'Iboga


Paroles d'un enfant du Bwiti : Les enseignements d'Iboga

Paroles d'un enfant du Bwiti : Les enseignements d'Iboga By Marion Laval-Jeantet Paroles d un enfant du Bwiti Les enseignements d Iboga Les enseignements d Iboga Voil la r alit nous dit Tatayo le Bwiti permet de toucher la Lumi re et la Lumi re est un tr sor qui n est pas transmissible en lui m me car l exp rience de chacun dans

  • Title: Paroles d'un enfant du Bwiti : Les enseignements d'Iboga
  • Author: Marion Laval-Jeantet
  • ISBN: 2910677605
  • Page: 389
  • Format: broch
  • Paroles d'un enfant du Bwiti : Les enseignements d'Iboga By Marion Laval-Jeantet Les enseignements d Iboga Voil la r alit , nous dit Tatayo, le Bwiti permet de toucher la Lumi re, et la Lumi re est un tr sor qui n est pas transmissible en lui m me, car l exp rience de chacun dans le Bwiti est unique Donc forc ment, c est un secret Tout ce qu on r alise en mangeant le Bois est sacr , la Lumi re qui entre en soi est intraduisible par les mots on pourrait peut tre la traduire par un chant, une danse, un po me ou m me un clin d oeil une oeuvre artistique Oeuvre qui en Afrique n a pas ce statut, mais est cr e, tout simplement Ce livre est un document rare, fruit des entretiens de l auteur, initi e trois ans auparavant des savoirs traditionnels africains essentiels, et de Tatayo, homme d exp rience qui a construit sa vie dans leur respect Il permet pour la premi re fois de percevoir l exp rience v cue laquelle se livrent les initi s au culte gabonais du Bwiti, souvent assimil un chamanisme, travers l absorption de l iboga Du Bwiti, on peut dire qu il s agit surtout d un ensemble de soci t s secr tes religieuses, qui se sont form es autour d une trame commune h rit e du monde pygm e, dans laquelle l iboga, plante sacr e et r v latrice, joue un r le central en donnant acc s aux visions cens es largir les capacit s de la conscience Dans le culte de Bwiti, l iboga est con u comme enth og ne en th o g ne , ce qu on peut traduire par qui engendre Dieu ou l Esprit l int rieur de soi Marion Laval Jeantet est psychoth rapeute, artiste plasticienne et crivain D tentrice de dipl mes du troisi me cycle en Sciences de l Art, en Ethnologie et en Psychologie clinique, elle poursuit parall lement depuis plusieurs ann es des recherches en esth tique et en ethnopsychiatrie, en particulier sur le domaine africain Elle est membre du duo artistique Art Orient objet, enseigne
    Paroles d'un enfant du Bwiti : Les enseignements d'Iboga By Marion Laval-Jeantet

    • [PDF] Unlimited × Paroles d'un enfant du Bwiti : Les enseignements d'Iboga : by Marion Laval-Jeantet
      389 Marion Laval-Jeantet
    Paroles d'un enfant du Bwiti : Les enseignements d'Iboga

    One thought on “Paroles d'un enfant du Bwiti : Les enseignements d'Iboga

    1. Pablo Altes on said:

      Un t moignage majeur d une personnalit impliqu e dans le milieu Bwiti Et quel personnage La lecture de ces pages donne envie de rencontrer personnellement Hugues, dit Tatayo et de lui poser encore plus de questions.Il ne s agit pas ici d une analyse universitaire, mais bien d un recueil de conversations entre l auteuse et Tatayo, sans langue de bois, pour d mystifier et claircir cette pratique ancestrale et n ammoins la pointe de la modernit , qui pourrait changer notre horizon spirituel d occid [...]

    2. Marc Jamet on said:

      .Il m appara t que la prise de l iboga ne rel ve pas d un simple tourisme spirituel, ni d une fuite en avant, mais proc de d une d marche d adulte veill en qu te d un chemin initiatique, qui n a rien d une simple ballade sot rique, mais d un engagement du corps et de l esprit, avec tous les risques calculer d un tel engagement Marion Laval Jeantet me semble avoir fait cette d marche.

    3. None on said:

      L utilisation de l iboga n est pas recommand e et peut s av rer dangereuse.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *